Accueil

Cascades
par Varech


Profitant de l'aube les mots dégringolent sans sens apparent Sauvage s'écoule leur flot bondissant ouvrant des rigoles où se perd le temps Comment retenir ces évadés bruyants rompant leurs attaches quittant les lignes où je les tenais avant Leur pluie maligne me découpe à néant Sans papier ils s'alignent mais restent distants Noyé de lettres je ploie sous le courant



Poème posté le 05/02/16


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.