Accueil

Cent sens
par Alex


À peine, mes nerfs se sont calmés Et la nuit devient le jour, Les sentiments font le retour Pour enrichir l'âme déprimée. Ils mentent, ils donnent une illusion De leur grand nombre. Au moins, Cent sens pénètrent chaque point Dans les oreilles et dans les yeux. Mon insensible insomnie, Qui fait de l'homme un mannequin, S'est transformée en un volcan Et une pénible harmonie. Tous les détails deviennent précieux, Tous les serments - dérisoires. Cent sens, comme cent fins rasoirs, Épurent la confidence des cieux. Du mal, après cet émoi, N'était qu'un épisode chagrin. Même si cent sens le rendent plus grand, Ils sont les miens et à moi.



Poème posté le 11/02/16


 Poète
Alex



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.