Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / ROUGE / Bestiaire, 67 – Vautours

Thème du mois / Tous les thèmes / ROUGE / Bestiaire, 67 – Vautours

Thème du mois / Tous les thèmes / ROUGE / Bestiaire, 67 – Vautours

Bestiaire, 67 – Vautours
par Gkak


Sitôt la mort perçue, du plus loin dans les cieux, De points noirs innocents vous devenez virgules Et vous chutez au sol, bossus disgracieux Tout près de la charogne où la faim vous accule Une furia secoue vos fracs noirs de mutins Votre bec, tel un croc, déchire et dilacère Votre jabot s’emplit de l’immonde butin Sanguinolent, lourd d’incréments et de viscères Votre cou flexueux, poissé de sanies rouges, À ruginer les os déploie tant de violence Qu’un sabot gesticule, et le cadavre bouge ! Quand prend fin la curée, le jabot alourdi, Vous restez là, gorgés, à laver vos consciences Du carnage sanglant que vous avez ourdi.



Poème posté le 02/03/16


 Poète
Gkak



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.