Accueil FORUM Inscription/connexion

Brisure
par Epervier


Je trébuche, je titube dans un désarroi total. Je blesse mon âme dans mon corps très banal. Un respire maléfique, l'oubli d'un bel amour. L'indigestion de la vie sans aucun détour. J'ensanglante ma peau en une souffrance intenable. Crier l'insupportable, déroute indiscutable. « J'accidente » mon existence au gré de mes tourments. Un déchirement, une toile putrescente. Le parloir de la mort, délivrance des intempéries. L'abstraction au plaisir, terrible nuit. Le soleil éclaire mes hantises cachées. L'éloignement, hors d'un corps bistré. Des pas déchirés à l'affût d'une hypocrisie. Un bras sectionné, mécanique enlaidie. Faux espoir, la compagne d'un lit froissé. Des yeux clos, trémolo inespéré.



Poème posté le 01/02/06


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.