Accueil
Poésie libre / C'est rien du tout
Poésie libre / C'est rien du tout
Poésie libre / C'est rien du tout

C'est rien du tout
par Fregat


C’est sûr jamais je n’aurais dû Cacher les chaussons du patron Ni quand venaient des inconnus Japper pourtant avec raison. L’automobile à l’horizon, Saturée pour la circonstance, Quittant les buildings de béton, Roule en direction des vacances. Museau collé à ses talons, J’ai bien tenté la rattraper Aboyant plus que de raison, A m’en déchirer le gosier. Mes coussinets ont les stigmates De ma longue course effrénée... Que pouvaient donc mes pauvres pattes Contre leur plan délibéré ? Je me tiens là, abandonné, Perdu dans l’immense déroute De mes sentiments torturés, Sur le bas-côté de la route. Ils m’étaient tout et plus encore, Je me pensais de leur tribu ! Comment se peut-il qu’ils m’ignorent Comme une malle superflue ? Vers où aller, ne pas aller ? Sous cet orage, si loin des miens, Que deviendrai-je sans aimer, Vagabond et sans goût à rien ? Dans cet océan de détresse Qu’est le ruban de la chaussée, S’exhale toute la tendresse De mon cœur seul et ravagé. Ils m’ont laissé, sans un regret Ne me laissant, c’est rien du tout, Après dix ans à leurs côtés, Qu’un collier sans nom à mon cou. https://youtu.be/XW5-CQdmE_8


Une petite piqûre de rappel en cette veille de grands départs!


Poème posté le 28/06/19 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.