Accueil
Poésie libre / Corsica inviolata
              
Poésie libre / Corsica inviolata
         
Poésie libre / Corsica inviolata

Corsica inviolata
par Ombrefeuille


La montagne est de pierre, et parmi le maquis, Le ciel tremble quand vient la nuit lente et farouche ; Et sous le lamento des porches insoumis, Le vent courbe le dos, le silence se couche. De pierre sont les pas, les fronts et les clochers, La parole est de feu, l'écho est de lumière ; La montagne a chanté l'appel fier des bergers, Et s'est ému l'envol de cette sente altière. De pierre sont les rues, de pierre les maisons, Le vent sec s'y tapit, ténébreux, indocile ; La montagne a pleuré les morts et les saisons, Et sur les seuils butés le temps passe, immobile.



Poème posté le 05/07/19 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.