Accueil FORUM Inscription/connexion

Océan
par Kim Aquilina


Redoutable océan que les rouleaux animent Quand tu craches l'écume dev tes flots déchaînés, Mon âme ensorcelée, comme un vaisseau s'abîme Dans la contemplation de ton immensité. O splendeur infinie, linceul de tant d'épaves Quand tu grondes et rugis comme un monstre blessé Tes reflets irisés virent au ciel d'orage Et donnent le vertige à mes yeux fascinés. Miroir opalescent de la voûte étoilée Quand tu daignes changer ta fureur en doux chant, Les navires géants, à l'horizon voilé Glissent comme des ombres dans tes soleils couchants. Toi, l'Eden des marins qui te donnent leur vie Quand ta lame se meurt sur la grève endormie Les oiseaux migrateurs, tels des voiliers légers, Partent cueillir des rêves sur tes brisants salés. Kim Aquilina



Poème posté le 07/04/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.