Accueil
              
         

Grand voyage
par La veuve noire


Au début du voyage tu me semblais parfait, Compagnon idéal du voyage qui attendait. Je me suis battue, pour éveiller ton amour, et ai accepter tes peurs les aimants toujours Soudain, notre chemin prend l'eau, la pluie, Une tempête bloque notre chemin, le détruit. Tu avais provoquer l'orage dès notre début, Avec une amie loin d’être sage, et de vertu. L'orage éclaté répandant sur son sillage, Des verres brisés, tachés, de notre voyage. Au point de nous séparer, et nous rallier, à plusieurs reprises, pour nous blesser. Et voila qu'aujourd'hui je ne sais pourquoi, le voyage est facile et le temps moins froid, Je ne suis plus heureuse, tu me manques déjà. Alors que tu es là assoupi dans mes bras.



Poème posté le 18/04/16


 Poète
La veuve noire



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.