Accueil
              
         

Réviviscence
par Maninred


Les cieux clignent de l'oeil quand les rayons arrivent Quand l'ombre en tablier transpercée de couleurs, Abdique à contre-cœur, face aux fraîches lueurs, Aveuglant le dépit et ses sombres dérives. Voici que de l’orient, comme un autodafé, Le soleil à nouveau vient mortifier la nuit, Pour célébrer de feux, la vie et tous ses bruits, Aux réveils parfumés d'une odeur de café. Ce moment délicieux m'éloigne des chimères Et au petit matin, un rituel coutumier Me conduit au jardin où des pigeons ramiers Etirent engourdis leurs ailes batelières. Entre mes doigts défile une perle argentée Du chapelet des jours, palpitants de beauté.



Poème posté le 18/04/16


 Poète
Maninred



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.