Accueil
Poésie libre / Uclown
Poésie libre / Uclown
Poésie libre / Uclown

Uclown
par Linbleu


Son maquillage se défait Comme une maison usée, Son dos se voute Et son tricot raillé Ne porte plus l'empreinte de son coeur. La chaise grince de douleur, Au poids d'une profonde tristesse, le clown est malheureux, derrière le rideau du public. Pourtant il paraissait heureux, d'etre bete et gentil, Et sa naiveté l'a sauvé Encore une fois De la misère du monde. Mais des larmes Balayent ses yeux de parade, Et le clown de ce soir meurt doucement Dans l'ombre des derniers sourires;

un poème écrit il y a longtemps, plus de trente ans, j'étais encore une jeune fille....<br />
marie


Poème posté le 30/06/09


 Poète
Linbleu



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.