Accueil
              
         

La feuille
par Kim Aquilina


J'ai vécu si longtemps Au début du printemps Ma couleur rayonnait Sur mon corps l'eau brillait; A peine éclose Fraîcheur de rose Ma première chenille Vagabonde et qui brille Chatouilla mes nervures Avec plaisir c'est sûr. Pourtant l'été m'a brûlée Alors que j'étais épuisée Mais souvent la rosée A ressourcé mon coeur. Le vent m'a secouée si fort Que j'en ai gémi de douleur. Plus tard j'ai grandi encore, Mes soeurs devinrent ombrageuses Ma beauté se révélait sans peur. Sans rides et dans toute ma fraîcheur je resplendissais toute "osée" Même sous les pluies nuageuses Je me gardais dans toute ma pureté. Quand l'automne survint Je réalisais soudain Ma beauté éphémère J'allais rejoindre l'éther Au début de l'hiver Quitter cet Univers. Kim Aquilina



Poème posté le 27/04/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.