Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / La ballade du grand macabre
Poésie libre / La ballade du grand macabre
Poésie libre / La ballade du grand macabre

La ballade du grand macabre
par Banniange
Highslide JS
par Banniange

Le triomphe de la mort par Giacomo BORLONE DE BUSCHIS
Illustration proposée par Banniange


par Oxalys


Croque, craque, crisse, Craquèle, crâne d’écrevisse, Tes clavicules éclatent en claquette, Tes carpes remuent en castagnette, Ta scapula en accordéon s’acoquine A quelques os accouplés en acronyme, Ricane, cagneux escogriffe, Rictus sardonique, cavaleur étique, Convoque-les Dans ton caveau aux clavecins maléfiques.   Laisse ta crosse, évêque cynique Et toi vicaire, crache ces escargots Que tu écaches de tes crocs, Crapahute ta croupe, taquine péquenaude, Cache tes escarboucles, cupide comtesse, Cambrez-vous, cambrez-vous, La gavotte en écrou, je la scande pour vous ! Moi, croquant le squelette, J’ai comploté cette fête, Ce chaos fatidique pour une cabbale unique.   Toi, notaire corrompu, n’écoute plus tes écus, Toi, avocat inique, compte ton temps famélique, Vous, les cupidons d’occasion, les conteurs cancaniers, Cessez donc d’écorcher les harmoniques Avec vos couplets  de vains moustiques, Qu’y-a-t-il, cocu Huguenot, Pourquoi calomnier le bouzingo ? Claquez des dents, raclez les culs, Griffez vos ongles sur les carreaux, Moi, la camarde acupunctrice, Je pique vos cuisses tentatrices.   Approchez donc, becqueteux docteurs Que je vous cure ces urticaires, Vos vanités de grands sauveurs Quand vous crevez les grabataires, Théologiens tuberculeux, écrivains asthmatiques, Banqueroutiers des Carpates, Ducs et vauriens calamiteux, Commerçants creux, princes lubriques, Rois et empereurs, pitres et crâneurs, Vos carcasses cataleptiques Electrisées par ma musique Vont tourniquer, vont percoler Puis crapauder dans les cloaques.   C’est le tempo de la danse macabre Tout se crevasse et se délabre Moi, le grand glabre, foin des palabres, Je vous capture, crasses raclures Pour la cavalcade des crevards, Egalité, fraternité, républicains, Tous vous serez Enfin copains encanaillés Au bal de l’éternité, En squelettique redingote Dans l’ossuaire des homozygotes. Craque, crosse, crisse, Crus ou cuits, je vous croque!



Poème posté le 08/09/19 par Banniange


Informations mp3 : Musique de Camille Saint-Saëns - Danse macabre

 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





 Interprète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.