Accueil FORUM Inscription/connexion

La poupée
par Kim Aquilina


Et parmi ces vapeurs Indigo, azurées, Une belle poupée de satin Au sein du petit matin Ses paupières chassant la peur Mais les cils tout délurés Rêve encore dans ses songes Oubliant les mensonges. Sourire un peu figé Par le temps arrêté Elle attend cet enfant Aux cheveux tout frisés Qui sait la câliner Et puis la dégriser Fougueusement la défend Caresses satinées. Perchée sur la grande étagère Toute petite bergère Loin de ses beaux moutons Couchée sur le menton. Kim Aquilina



Poème posté le 29/04/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.