Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / CREATION / Message à l'homme.

              
Thème du mois / Tous les thèmes / CREATION / Message à l'homme.

         
Thème du mois / Tous les thèmes / CREATION / Message à l'homme.

Message à l'homme.
par Claire-Obscur


Le vent glacé et hurlant m’agace aujourd’hui, Alors je fais un tour du monde sur l’écran. Dans ce qui se voit ou bien encore s’entend, Se trouve un goût amer de refrain qui gémit. « La terre n’en peut plus ! La Terre, préservons ! Arrêtons-nous, hurluberlus ! Car nous la détruisons ! » Certes c’est un beau plaidoyer, Mais je m’insurge vertement, À ces propos inconscients, En partie, sans doute, je sais ! Grand dam, nous sommes fort vilains, En faisant du mal à la Terre Nous attristons la Notre Mère En nous creusant tombeau certain. Mais je gage que nos méfaits aussi honteux, Ne fassent pas sur elle un effet désastreux. Elle fait juste preuve d’une grande patience En essayant de faire offrande à notre chance Alors ne croyons pas que c’est demain la veille Que nos tristes pléthores’aussi laides, soient-elles, L’enverront Walhalla et auront raison d’elle Fut-elle saisie de vertige ou de sommeil. De nous et d’elle’, qui croyez-vous sera vainqueur ? À moins d’une menace arrivant d’Univers À moins que s’éteigne l’astre divin solaire Ou à moins qu’un fou envoie le rayon tueur Que croyez-vous qu’elle fera, quand de nous lassée, Elle rejettera l’idée de nous éduquer ? Avez-vous donc oublié comment elle agit ? Pensez-vous que l’homme soit un béni-oui-oui ? Dont la présence est essentielle à sa survie ? Est-il faux de dire mes con-sœurs et Con-frères Qu’il suffirait d’un rot vibrant et bien servi, Pour que s’ouvre l’antre d’ancêtres éphémères ? Terra nous survivra, elle crachera son feu, Éternuera ses eaux pour un vrai nettoyage De toutes les espèces nous sommes la moins sage Nous courons à perte plus vite que nos vieux. Qu’elle abrite’ minéral, végétal, animal, Nous risquons d’être en elle un souvenir fugace Ce n’est pas elle qui aura le plus de mal, Mais que l’espèce s’agite encore et l’agace Qu’elle amène sa ruine au verdict rapide Nous serons éjectés dans l’oubli des amers Pour avoir oublié sous nos airs intrépides Que nous sommes ses hôtes et non le contraire. Allons ensemble sur le chemin des gentils, Amendons-nous, gagnons la route de la Vie Celle qui dit, « à chaque jour suffit sa peine » Que nos enfants sachent vénérer notre Reine Et si ma Dame Terre ne s’en trouve pas mieux, Espérons qu’elle nous aime en cette décision, Et que détournés de nos folles dérisions, Elle reconduise promesse d’un séjour heureux.



Poème posté le 07/05/16


 Poète
Claire-Obscur



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.