Accueil
Poésie libre / Histoire d'une ombre
              
Poésie libre / Histoire d'une ombre
         
Poésie libre / Histoire d'une ombre

Histoire d'une ombre
par Ombrefeuille


Elle est partie depuis si longtemps, Elle qu'on voit assise, immobile, A la fenêtre où les jours absents Embrument son front pâle et fragile. Elle se tait depuis si longtemps Qu'elle a oublié l'aube sereine Et le visage de ses enfants Dont la voix se perd, vague et lointaine. Ce n'est qu'une ombre qui s'éteint Parmi les feuilles de l'automne Et le dernier soleil qu'étreint L'adieu du chemin monotone. Ce n'est qu'une ombre qui s'en va, A petits pas, seule, en silence, Alors que se fane déjà La nuit pensive qui avance. Jadis, souvenez-vous, elle était Si près de nous, pourtant si secrète ... Son long chemin, qui le connaissait ? Et ce que cachait sa silhouette, Qui pouvait le voir, le deviner ? Elle vieillissait, ride après ride, Naguère encore, sans se hâter, Et son regard était si limpide ... Mais aujourd'hui l'ombre se meurt, Déjà retranchée de ce monde Où tout devient éclat trompeur. Là-bas la lumière profonde A déjà murmuré son nom Et déjà préparé pour elle Le souffle vaste d'un rayon Où elle sera éternelle. Ce matin ses yeux se sont fermés Et sa fenêtre est déserte et nue, Les jours en-allés se sont fanés. Ce matin la brume s'est perdue En cherchant son pas sur le chemin Où le soleil se tait, immobile. Car avant que naisse le matin, Son souffle l'a quittée, si fragile ... L'ombre a cessé de palpiter Et s'est figée, ride après ride, Dans la profonde éternité, Laissant le monde absent et vide ... L'ombre n'est plus auprès de nous, L'ombre n'est plus à sa fenêtre, C'est comme si un peu de nous Soudain venait de disparaître ...

Poème inspiré par le parcours d'une vieille dame,
qui dut fuir son pays alors qu'elle était une toute jeune fille,
qui s'établit en Occident et fonda une famille,
puis qui vit sa vieillesse assombrie par une maladie dégénérative,
qui perdit la mémoire et s'éteignit, entourée de
l'affection des siens, ces proches dont
elle ne reconnaissait plus ni le visage ni la voix.


D'autres poèmes à découvrir sur mon site perso
Accès direct via ma CV


Poème posté le 28/10/19 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.