Accueil

Ressusciter
par Claudel


Un rayon de soleil Picota mes yeux clos Et le cri de mes os Devança mon réveil. D’un souffle de lumière, J’aperçus le tunnel Dont la mort éternelle M’avait mis dans la pierre. Et enfin, je renais De ces vers d’un sonnet Avec sérénité. Et, bravo à la vie De m’avoir assouvi D’une vraie liberté.

Claude Lachapelle / juin 2016

Poème posté le 03/06/16


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.