Accueil FORUM Inscription/connexion

Diego An I
par Ruben


Petit homme, le jour de ton premier anniversaire, Ne fait aucune différence pour toi avec hier, Aucun repère de temps ne t’est nécessaire. Des heures et des jours tu en respires l’air, Qu’importe leur chiffre, qu’importe leur nombre, Qu’importe les plis qu’ils font à mon front, Qu’importe le côté où porte l’ombre, Qu’importe ce monde qui ne tourne pas rond. Ton âme s’abreuve à la divine source. Tu ignores nos orages, nos tempêtes, Etonné parfois de nos manières d’ours. Tu braves nos interdits qui sans cesse se répètent, Ton babillage aux lèvres, étendard d’une révolte, Imprime sur nos cœurs un sentiment d’amour. Tu le cueilles d’un sourire désinvolte. C’est ainsi qu’un enfant fait toujours. La porte du temps que tu as ouverte, Le seuil de la vie que tu as franchi, Que Dieu conduise et guide tes découvertes, Aussi loin que ton souffle te porte et t’enrichi. Les pas qu’avec effort tu t’apprêtes à faire, Pour la première fois sur cette terre N’ont sans doute rien d’extraordinaire, La nature a pourvu l’Homme de ce caractère. Apprend donc l’usage de la marche, Et sache petit homme Découvrir avec elle les joies qu’elle cache : Courir, sauter, être autonome, Le ciel te garde de brûler les étapes. Apprend chaque jour, connais-toi peu à peu, Mûri avec les saisons comme le raisin sur la grappe, Et surtout questionne, de tout soit curieux. Diégo le sais-tu ? Ta liberté future Tu la forges aujourd’hui dans l’amour des parents, Par eux de la vie tu feras la bonne lecture, Pour eux tu garderas ton esprit et ton cœur transparents.

La bougie d'un premier anniversaire, celle que l'on ne peut souffler, reste comme la lumière d'une vie qui s'ouvre.

Poème posté le 06/06/16


 Poète
Ruben



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.