Accueil

Jour de pluie
par Claudel


Ô pluie! ma fenêtre s'abreuve d'une bulle Qui éclate en sanglots et ruisselle vers moi. Et tout ce déluge m’a rendu somnambule; Est-ce ton amour qui me donne cet émoi? Mon cœur de musicien est un désert de roche Et chaque fine pluie ne peut le satisfaire; Pourtant, dans mes rêves, ô je te sens si proche Que parfois, ça me suit comme un boulet de fer. Un carrousel de joie me ferait grand plaisir, Cela ferait de moi un bienheureux manant. Devrais-je porter un parapluie de soupir? Un carafon d’espoir soûlerait mon état Me rendant plus amant aux désirs Don Juan Et exaucer mes vœux dans ma vie ici-bas. Ce poème est dans un recueil; pour voir les détails, allez sur ce lien : www.edilivre.com/catalog/product/view/id/861497/s/romances-sans-notes-27b41710c1/category/1566/#.WcLlsIWcHIU Tous droits réservés © Claude Lachapelle / 2017



Poème posté le 10/06/16


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.