Accueil
           
       

Marécages
par Salus

Highslide JS
par Mayor

D’après photo


Marécages Là, l’alligator guette, Déguisé par l’aigrette, En quelque gros tronc mort ; Il guette ? voire ! il dort ! … Mais un boa, moins rustre, Sinue au flot palustre ; Son œil jaune, inversé, Dont l’iris est hersé Fixe attentif, balaie Jusqu’où bauge la laie Avec ses marcassins… Bien d’autres assassins Surveillent d’autres proies De plumes et de soies, S’abattant aux bourbiers Fangeux, sous les grands pieds Des palétuveraies Sauvages, forêts vraies, Mangroves et bolons, Loin de nos soleils blonds, Bas, sous les canopées Où se hissent des baies, Des singes, des oiseaux Et des papillons beaux Comme des rêves d’yeux Voletant sous les cieux Dont les frondaisons fluides Servent de caryatides… Tout grouille et croît, et vit, Tout fuit, tout chasse ou gît, Tout s’enlace ; et tous meurent Affreusement, qui n’eurent Que le bref temps du frai, Des amours dans un rai Du soleil perforant La grand-jungle formant Un hispide couvercle Sur le lacustre cercle Du biotope actif Primaire et convulsif…



Poème posté le 15/06/16


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Mayor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.