Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Insouciance
Poésie libre / Insouciance
Poésie libre / Insouciance

Insouciance
par Kero


par Kero


La journée était comme les autres. Il n’y avait rien de bien réjouissant ni de navrant. Les heures passaient comme à leurs habitudes, machinalement. C’est alors que je me surpris à ressentir une espèce de spleen. Une sourde angoisse mais néanmoins bien présente. Rien n’est venu me donner cette bouffée d’air vicié, cette suffocante gorgée d’épaisse eau boueuse qui s’agglutinait en moi, me provoquant suées bouillantes puis froides dans l’instant suivant. Il n’y avait aucun évènement pour me mettre dans un tel état et pourtant j’étais à deux doigts de me sentir mal. C’était comme si je me sentais en danger. Que la vie si rassurante devenait en une seconde l’enfer sur terre. Je me suis demandé ce que je faisais là, qui j’étais et quelle mission je devais accomplir si mission il y avait. Une sorte de fardeau soudain agrippait mes épaules si forte il y a quelques minutes, qu’ici elles ne ressemblaient qu’à de vielles branches d’un vieil arbre sous l’hiver. Rien n’a pu me retenir dans ce moment absurde de peur incontrôlée, de courir au si vite que je pus. Ma foulée était rapide. Le son sur le sol ressemblait à des bruits de sabots d’un cheval devenu fou. Je galopais littéralement dans les campagnes sans me retourner. C’est à l’approche de broussailles et de petits arbres et que je les ai traversés sans me soucier de l’obstacle végétal que j’allais connaître que j’’ai reçu les branches en plein visage me zébrant les joues. C’est en sortant des branchages et après quelques secondes dans le vent frais qui me caressait le visage que j’ai ressenti la piqûre du fouet. Mes joues étaient en sang et c’est là que j’ai ressenti comme un éveil, comme un souffle qui reprenait le chemin de la libération. Mon souffle emprisonné pouvait enfin exprimer son envie de vivre. Je sortais de ma torpeur et un presque sourire venait naître sur mon visage. L’angoisse qui n’avait pas de nom n’était plus là et je pouvais cesser de courir jusqu’à la prochaine interruption de mon insouciance. L’insouciance. La sauvegarde d’être et de ne rien craindre. La perdre et tout est envisageable dans le chaos des choses de la vie. Ma première perte d’insouciance m’est venue bien jeune. L’age de raison, l’age où l’on commence à comprendre le monde qui nous entoure. Quelle raison avons-nous de devoir le comprendre ? Nous avons donc vu un monde dans un prisme de fantasmes, de rêveries, de contes pour enfants et qu’il est l’heure enfin de se réveiller et de le voir tel qu’il est ? Et qui me dit que l’age de raison a toute sa tête et de prendre cette vérité nouvelle et de mettre l’ancienne aux oubliettes, au grenier des vielles croyances serait raisonnable ? Il se pourrait que l’age de raison n’a pas toute sa raison et qu’il serait peut-être raisonnable de ne pas en tenir compte et de continuer son petit bonhomme de chemin tel que nous le croyons, voulons, espérons. Mais comme la majorité des êtres met le père-noël aux ordures, il est bien difficile de garder un émerveillement devant eux. Dans l’attente qu’il descende de la cheminée nous nous retrouverions comme un abruti devant leurs yeux. Nous serions jugé d’absurde et on nous remettrait sur leur bon chemin. Pourrions-nous de grâce vivre notre idiotie en paix sans être assommé sans cesse par vos vérités à deux balles. A quoi vous servent-elles ? Rassurent-elles vos bases logiques ? Sont-elles importantes pour vous au point d’affirmer haut et fort vos convictions apprises ? Laissez nous penser que nos possibles puissent avoir un peu de chance d’exister ! Mais oui, la vie est une chance et on y tient comme le dernier des trésors le plus précieux de l’univers. Mais oui aussi que bien évidemment souvent la vie offre de drôles de cadeaux empoisonnés. Alors oui sans l’insouciance nous pouvons voir l’homme à la barbe blanche comme le dernier des voyous. Oui, le père-noël est une ordure Jean-Claude Dewulf



Poème posté le 21/11/19 par Kero



 Poète ,
 Interprète
Kero



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.