Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / LARME / Sensibilité machiavélique

Thème du mois / Tous les thèmes / LARME / Sensibilité machiavélique

Thème du mois / Tous les thèmes / LARME / Sensibilité machiavélique

Sensibilité machiavélique
par Epervier


La faiblesse de pleurer, sécrétions lacrymales. L'émotion sanguinaire d'un mal obtus, malfaisant. Le coeur déchiré, des plaies ouvertes, noirceur. Chagrin néfaste qui balaie le désarroi malveillant. De la douleur à l'extase d'une fin atroce. Malveillance, déchéance d'un corps sans rime. L'espoir, le désespoir grandissant, liquide aveuglant. Des yeux perdus, divagation, le malheur absolu. Le pas titubant, paroles sourdes à l'écoute amicale. De la rage étouffée, aucune solution au désarroi. Coulent ces gouttes, des pleurs larmoyantes. La solitude, affliction, une lourde page à effacer. Un lit songeur, visage massacré, peu de candeur. Des trémolos au passage d'une vie bouleversée. Rideaux saccagés à l'approche d'une nuit apaisée.

Commentaires: Des pleurs à l'image de notre désarroi.
Des peines difficles à effacer, un combat
continuel, un parcours vers une délivrance
souhaitée.


Poème posté le 01/05/06


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.