Accueil FORUM Inscription/connexion

Catastrophisme
par Epervier


Un ciel rageur, le tonnerre, se taire. Vent impersonnel, un mollard désobligeant. Ruissellement, négativité, réalisme. Esprit noyé, peau inondée. Visite hypocrite, ce sourire malveillant. Discussion d’un sourire si peu charmant Et me voilà dans un compartiment imbécile. Une trajectoire maléfique, désagréable. Vitesse d’esprit, l’excessif à tout résoudre Ou plutôt se refermer, une rage perceptible. Savoir se retenir, effacer nos cris stridents. La douce parole, l’incroyable sans intérêt. Solitaire, la plume amicale et enjouée. Y ressentir ce calme berceur. Soudain, d’autres mots s’ajoutent, malheur. L’effroyable surgit, s’envoler à tout jamais. André, épervier



Poème posté le 03/07/16


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.