Accueil
Poésie libre / Le prince de grenade { part 3 }
              
Poésie libre / Le prince de grenade { part 3 }
         
Poésie libre / Le prince de grenade { part 3 }

Le prince de grenade { part 3 }
par Ismael


Le prince de Grenade L'an 1094 Part 3 " Désert Syrien " Sur le dos d'un chameau, Gaëlle contemplait le désert, les dunes se déversaient sur le sol comme un voile sous un vent frais. Elle se sentait toute petite devant cette immensité comme si le monde des sables était infini sous ces yeux envoûtés. Un homme robuste avec des bras bien musclés portant arme et bouclier s'approche de Gaëlle en toute tranquillité si tu regardes trop l'horizon, il va te kidnapper . Dit-il avec un sourire modérer. Ici, les mirages sont bien réels, ils ont déjà trompé plus de gens que les plus imminents sorciers. C'était Zyad, le maître caravanier malgré sa grande autorité, il avait le visage plein de sérénité et une aura qui vous mettait en sécurité. Il avait accepté Gaëlle dans la caravane sans trop la questionner pour lui un homme n'était jamais de trop pour une longue traversée. Les chameaux s'avançaient sans se presser dans les palanquins les murmures s'appréciaient avec gaieté tandis que le Soleil commençait à fatiguer. Le soir prêt d'une oasis avec des fruits sucrés les tentes furent monter les feux allumés, pendant que les femmes se hâtaient de faire à manger les hommes eux étaient trop occupés à se vanter. Zyad tendit une cruche d'eau à Gaëlle qui s'était un peut éloigner. Après avoir bu une gorger, il dit, c'est des nuits comme cela qui me font aimer mon métier. Ou la lune ne brille qu'à moitié a coté d'étoiles par milliers sur un ciel dégagé où les femmes chantent pendant que les tambours sont frappés. Chaque jour passé elle en apprenait plus sur l'art de caravanier et le soir elle se reposait devant des spectacles qui allaient pour toujours la marquer. Un jour Zyad vint lui annoncer ce soir tu seras visité les femmes entre elles ont tiré au sort d'après ce que je sais tu seras gâté. Gaëlle rougit de timidité le soir une femme belle comme les roses printaniers vint dans la tente Gaëlle paniqué, avait su trouver une bonne excuse pour s'éclipser. Les jours suivants Zyad avaient le visage fermé, il ne souriait plus comme si une mauvaise nouvelle l'avait touché. Gaëlle intriguée demanda que ce passe t'il Zyad pourquoi tant de visages enfermer dans une peur inexpliquée. Ce sont les vallées, on les appelle la gorge du diable, c'est un repère de meurtrier qui ne cherche qu'à dépouiller et voler. Les brigands étaient habitués à prendre les vallées comme cachette, ils attendaient le bon moment pour attaquer. Pour les caravanes, c'était un passage obligé, ils étaient piégés. Tous les hommes sont massacrés la marchandise volés et les femmes et les enfants sont vendus et achetés. Touts le mondes étaient terrifiées certains priaient d'autres suppliaient leur aînée de les protéger. Zyad était occupé avec ces hommes à se concerter afin de trouver une solution pour passer. Lorsqu'il vit Gaëlle debout devant le feu, qui caressait Obstiner, j'aimerais vous proposer une idée. Dans les vallées, les brigands étaient bien cachés désarçonnés interroger, prient de court, ils n'osèrent rien tenter le stratagème de Gaëlle avait fonction. Dans tout l'orient, tu seras célèbre Assam le chamelier grâce à toi combien de vies ont-elles été sauvées. Toutes la caravanes avait le sourire des cris de joie était poussée et on se bousculait pour saluer Gaëlle même les vieux d'habitude si fâché. Mais dit moi comment à tu penser à cette merveilleuse idée déguiser toutes les femmes en guerriers. Gaëlle sourit, la caravane était saine et sauvent les brigands des vallées ont eux tellement peur que derrière leur rocher, on les a entendus détaler dit un homme rassurer. Arriver à la fin du voyage Gaëlle et Zyad dure se séparer, j'espère de nouveau te croiser merci dit Gaëlle merci Zyad de m'avoir écouté. ***(Zyad raconta tellement l'épisode de la gorge du diable qu'elle finit par faire le tour de tous les déserts elle arriva même jusqu'à l'oreille du rabbin qui s'en amusa. Arkam le fauve chef des brigands, garda une grande rancune envers Gaëlle pour l'avoir ainsi dupée, il jura de se venger.) À suivre Part 4 " le colosse de Palmyre "

A suivre partie 4

Poème posté le 15/12/19 par Ismael


 Poète
Ismael



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.