Accueil

L'Ainé
par Kim Aquilina


Tu avais toutes les chances dans ta Vie Tu dévorais la connaissance avec envie Tu brûlais ta jeunesse dans tous les vhorizons Tu vénérais d'abord toutes tes illusions... Mais vint le jour où la réalité te frappa durement Et ta lucidité prit conscience de ta fragilityé Face à l'éternité de ton immensité Face à la nécessité d'affronter la Vie sagement. Tu sais bien que le ciel change de couleur Tu ressens très fort le poids des heures Mais je suis là pour ton bonheur Mais je suis près de ta douleur. N'oublie jamais que je t'aime N'oublie jamais que l'on t'aime Sois sûr de ma tendresse Sois sûr de mes caresses... Nous avons tout perdu Mortels que nous sommes L'Amour et l'Amitié Nous sauvent du désastre Nous rapprochent des astres... Kim Aquilina



Poème posté le 06/07/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.