Accueil
Poésie libre / À travers les profondeurs du vert
              
Poésie libre / À travers les profondeurs du vert
         
Poésie libre / À travers les profondeurs du vert

Signaler un contenu inaproprié.

À travers les profondeurs du vert
par Mioche


Ses yeux regardaient à travers les profondeurs vertes Et je ne pouvais pas atteindre le contour de la désintégration blanche de la lune Elle parlait violet avec de longs mots Dégoulinant d'émeraude en silence Aux consonnes bleues méditerranéennes Avec la combustion de voyelles d'argent liquide Sorcellerie pour tuer notre soif , Le désir de caresser Le gris des marches dessinant sur les murs Des ombres où l'on s'arrête pour sentir les cœurs Dans le pompage d'un rouge gaultier Et le soir les veines vibreraient dans le rubis givenchy Jusqu'à ce que nous nous écrasions comme une vague sur le jaune pâle Des dunes sous lesquelles Nous avions caché nos âmes Écoutons-les la nuit Mon âme monte dans une spirale violette Hypnotisant la lune Parce qu'elle croit Que nous connaissons la couleur des étoiles...

J'inspire les couleurs, au fond, au sang profond, je sens cet air d'arc-en-ciel intime et nécessaire à l'être, les couleurs sont le rythme principal du cœur, elles sont l'essence du regard et le contour de la sensation, elles sont la seule échappatoire pour ne pas me laisser submergé par les nuances irrépressibles du noir.

Poème posté le 17/12/19 par Mioche


 Poète
Mioche



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.