Accueil
Poésie libre / Territoire
Poésie libre / Territoire
Poésie libre / Territoire

Territoire
par Fregat


Sur la dune défraîchie de ton corps J’ai retrouvé l’oasis du poème Que j’avais atteint sans le moindre effort Un soir d’amour, inspiré à l’extrême. Je m’y repose cette nuit encore, Par grande soif dans la moite fraîcheur Des fins ruisseaux traversant les amphores De tes seins clairs à l’abrupte blancheur. Je me surprends de nouveau à aimer Ce doux territoire où tremble ta peau, A survoler des coteaux enchantés Qui m’avaient vu gambader au galop. Mes mains rouvrent cette voûte d’étoiles Sublime, qui me semblait effondrée, Dans les ombres de la nuit qui dévoilent L’urgence de vivre, plus que jamais. J’écris, aussi affûté qu’une lance, Effleurant de mes dix doigts créateurs Ton cou tremblant, ce puits d’aigus silences Où glissent en vers des grains de sueur. Et je n’ai nul besoin de les relire, Je les sens bien de cette même veine Du poème que j’avais dû t’écrire Lorsque vingt ans, je les avais à peine.



Poème posté le 19/12/19 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.