Accueil FORUM Inscription/connexion

Souffrances
par Petitpierre


Je te dirai les pas qui cherchent un chemin Menant à des pays sans contraintes à suivre Pour oublier l'enfer où nul ne peut survivre Et, retrouvant l'espoir, forger un lendemain. Je te dirai les mains qui n'osent pas se tendre Lorsque l'on n'attend plus ni aide ni soutien, Qu'on vit par habitude où rien ne nous retient Sans espérer trouver âme pour nous entendre. Je te dirai les yeux qui regardent ailleurs Fuyant l'atrocité, la faim et la torture, Sans oser témoigner de ce que l'on endure Quand on a enterré l'idée de jours meilleurs. Je te dirai les corps déchirés d'être seuls Qui attendent l'amour comme l'eau des fontaines Mais se heurtent sans cesse à de hauts murs de haine Et ne trouvent la paix qu'à l'ombre des linceuls. Tel est le monde qui aujourd'hui t'apostrophe, Image des défauts de ceux qui le bâtirent. Comment empêcher que demain il ne soit pire, Menant le Vivant à l'ultime catastrophe?



Poème posté le 10/07/16



.