Accueil FORUM Inscription/connexion

Rejet
par Francois Ville


Tu as pleuré hier au soir Mes mots t'ont surprise et cognée Une vérité laide à voir De ta pudeur s'est empoignée Je t'ai rapporté les "On dit" De ceux prononcés dans le dos Le préjugé qui rebondit Et qui ne fait pas de cadeau Eux ont éclipsé ta valeur Et subodoré ton mépris La haine enfante la rumeur Un aveuglement de l'esprit Tu estimais que ton image Était le pendant de ton âme Erreur car pour eux tu dégages Un authentique appel au blâme J'aurais peut-être dû me taire Éviter le flot de tes larmes Enfouir comme un cercueil en terre Autant la tension que les armes Je comprends et vis ta souffrance Encore une belle injustice Ils se sont fiés à l'apparence Au superficiel au factice Endossant la faute et les torts Je te demande pardon Nos liens sont si beaux et si forts Ne me mets pas à l'abandon...



Poème posté le 01/05/06


 Poète
Francois Ville



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.