Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / MYTHOLOGIE / Un paradis de délices (Prose poétique)

Thème du mois / Tous les thèmes / MYTHOLOGIE / Un paradis de délices (Prose poétique)

Thème du mois / Tous les thèmes / MYTHOLOGIE / Un paradis de délices (Prose poétique)

Un paradis de délices (Prose poétique)
par Stapula


Dans l'ombre, l'obscurité, la lumière, voiles au rancart, tel quel, sans artifices, un paradis de délices où tout est beauté, douceur, chaleur, et parfums, harmonie, terrain de prédilection pour les délicates ailes frémissantes de mes flâneuses et vagabondes et gourmandes et avides et insatiables narines. Ce paradis aux tendres couleurs, où le ton froid n'est pas de mise, c'est l'Ève qui tente l'Adam, la nature dans toute sa splendeur, un éternel printemps, un monde palpitant qui ne demande qu'à vivre, s'épanouir, s'ouvrir, le maître mot : l'Amour, sésame de l'omniprésente Création. À l'unisson de ce merveilleux et fascinant univers, qu'à demeure habite, issu de son sein, un troublant zéphyr à la fraîche haleine chlorophylle, je m'enivre, au gré de mes pérégrinations nasales, des effluves – ô combien exquis, suaves, subtils ! – m'échéant, Qui d'une brune coupe éparse, soumise à l'excitant commerce de mes doigts, son tissu nourricier fleurant bon le cuir et l'or des moissons, Qui de plantureux fruits appétissants, gonflés à craquer, leurs petites queues roses imprégnées de quelque ose d'un miel de voie lactée, Qui d'une minuscule cuvette avec son vague fade goût de sang en souvenir du lien de la naissance, Qui, niché dans un défilé, profond, encaissé, disparaissant sous sa propre luxuriance et celle du mont que Vénus honore de son nom, d'un accueillant cratère, en lui le sel du marin bouquet auquel se mêlent, s'entremêlent de filantes et onctueuses laves qu'à l'instar de Vulcain, par la puissance du feu de ma baguette magique, je fais s'épancher des entrailles de mon sublime paradis, mon éden, mon olympe, mes champs élysées : Le corps divin de mon Ange, de ma Bien-aimée qui à ma passion répond par sa passion, fougueuse Esméralda, exsudant tornade blanche. Le 17 février 2000. Les Parfums (Editions Jean Grassin, 2000).



Poème posté le 03/08/16


 Poète
Stapula



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.