Accueil

Les Années
par Kim Aquilina


A ma femme Jeanne-Marie Autant de fleurs fânées Et passent les années... Rappelle-toi ces fleurs que je t'avais données En ce jour de Printemps par cette belle matinée. Depuis je ne t'ai jamais abandonnée Malgré nos épreuves simultanées. Je garde le parfum de ces roses satinées Comme le sacre de notre hyménée Qui scella pour toujours notre destinée Au carrefour de notre amour spontané. Autant de fleurs fânées Et passent les années... Bien sûr, mon soleil commence à décliner Mais ses rayons continuent à dominer Le bonheur de chaque instant raffiné Qui nous unit depuis tant d'années. N'oublie jamais que je t'aime, toujours passionné Et même si les orages nous ont fait frissonner Rien ne peut nous séparer sans fanfaronner Tant cet amour est profond et nous fait rayonner. Kim Aquilina



Poème posté le 17/08/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.