Accueil
              
         

L'ecclésiaste
par Banniange


J'ai traversé Tous les pays désolés Où régnaient des archanges Aux ailes brisées, Des gorges lugubres Y invoquaient la pitié, Un triste monastère Etouffait les prières. Monde livide Aux bouches avides, Vallée des vivants Volés par le vent. J'ai visité Tous les palais de l'orage, Rois ou prisonniers, Tous luttaient contre la fatalité, Leur peau brillait Du soleil noir des mirages, Dans une mer d'épaves Leur esprit se débattait. Ames vides D'attentes avides, Vagues des vivants Volés par le vent. J'ai partagé La tunique de la misère, Un frisson de lumière A ébloui les cimetières, Le cœur serré, Les nomades malmenés Ont quitté la terre, Innommable ossuaire. Monde fracassé, Chair dévaluée, Vallée des vivants Volés par le vent.



Poème posté le 19/08/16


 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.