Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / FORET / Si seulement j’avais racines

Thème du mois / Tous les thèmes / FORET / Si seulement j’avais racines

Thème du mois / Tous les thèmes / FORET / Si seulement j’avais racines

Si seulement j’avais racines
par Fregat


Si seulement prenant racines Au sol je restais bien rivé, M’enivrant aux sources ambrines Des sels d’une terre enjouée ! Croître chaque jour, toujours droit, Vers ces ciels qu’ils jubilent ou pleurent, Déployant haut mes bras de bois, Frôler leurs hauteurs supérieures. Etre chêne, érable ou sapin Que l’été tenterait brûler, Que l’automne tordrait soudain Et l’hiver mordrait à son gré. Mais, dans la pendule du temps, Fuirait toute mélancolie, Car le chahut vert du printemps Me rendrait force, joie et vie. Tu viendrais à l’ombre sereine, Sous ma ramure déployée Itinérant en sa sirène Ouïr le chant du chardonneret… Et mes feuilles déposeraient Quand serait loin l’oiseau gracieux, Ce murmure en tes yeux fermés, D’un amour pur et silencieux Qui aurait la paix des nuages, Goût de mer quand porte le vent, Cette âme, ce sel au visage, Qu’argentent tes yeux bien souvent. Hélas je n’ai point de racines Pour bien au sol rester fixé, Et de mes jambes je lambine Sur des chemins parfois mauvais.



Poème posté le 03/09/16


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.