Accueil
              
         

La belle scene
par La veuve noire


j'ai jouer ma pièce, dans une ville nouvelle, moi la petite nièce, d'un parrain cruel. j'ai jouer mon cœur, au près d'un bel amant, qui sans aucune peur, se jouait de moi simplement, Mon Roméo allant trop loin le voila aux mains du parrain, je criais sa défense, le cœur emplis d'innocence, mon cruel parrain, me pris par la main, et essayait des siennes, les larmes versées de peine. J’étais sa pupille, et il ne voulait pas être borgne, gâtée jour et nuit, depuis mon arrivé en cigogne, puis prisonnière précieuse, depuis une journée mystérieuse, ou je ne revis plus jamais, mes parents qui m'aimaient. mon cruel parrain, sortit mon Roméo, dans un sac de lin, en plusieurs morceaux. ha la belle pièce, dans une ville nouvelle, moi qui suis nièce, d'un parrain cruel.



Poème posté le 09/09/16


 Poète
La veuve noire



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.