Accueil
Poésie libre / Zeugmas
              
Poésie libre / Zeugmas
         
Poésie libre / Zeugmas

Zeugmas
par Salus


Vortex Des milliers de liens Attachent aux choses C’est l’amour des chiens Pour l’enfer des roses… Ces heures moroses Riches de ces riens Sont apothéoses Aux ennuis anciens ! Silencieusement La laisse en automne Enlise et dément Tout temps et tout aune Dans un ciel où tonne Douloureusement L’autan qui résonne Témoin d’un amant…  S’enfuir ? Echapper ? Le piège est cosmique ! C’est pour mieux happer Que le temps cynique Tisse un viatique Semblant nous draper De cette encyclique : Rien ne va frapper ! On entend le son Des milliers de liens Semblant nous draper Douloureusement ! Pour avoir été L’homme n’en peut mais… Si le feu s’allume A l’âme en été Ces fumets qu’on hume Pour avoir été Véloce / arrêté Vivant puis posthume Ne sont satiété Que d’une amertume… L’hiver n’est pas libre Sévère saison Elle lance et vibre Sa dure oraison ! On entend le son Du froid qui défibre L’arbre et la raison D’un humble équilibre… En ce très bas monde Où ne luit jamais Qu’un futur qui gronde L’homme n’en peut mais ! Jolis mois aimés Vous partez à l’onde, Noyés décimés Par la folle ronde ! Ces heures moroses Ces fumets qu’on hume L’autan qui résonne : L’hiver n’est pas libre ! En ce très bas monde Le piège est cosmique…

(Pardonnez-moi, "Zeugmas", c'est un doublon, et on ne peut pas changer le titre !)

Poème posté le 15/03/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.