Accueil
Poésie libre / Maria
              
Poésie libre / Maria
         
Poésie libre / Maria

Maria
par Alexandreritov


Je me jette tout entier sous le léger tissu qui couvre ton buste Comme dans une tante Tu es sur moi, Je sens mon sexe chauffer près du tien ; je me sens de plus en plus vivre Au grès de nos vas et viens qui deviennent de plus en plus rapide et violent Je vois ton visage rougir, il redevient sauvage et ton regard se perd fixement dans le mien Tes seins m’enveloppent ; je t’ai aimé et j’ai peur que si je m’abandonne plus que ça Tu me jettes Là où désespoir, solitude et migraine m’accablent jusqu’à ne plus rien ressentir Jusqu’à n’avoir plus qu’un seul désir : dormir Pour ne plus vivre Pour ne pas pouvoir t’imaginer vivre ça avec d’autres Je pensais dominer notre combat Voilà que cette nuit, où je pense à toi, tu es en train de me tuer Je sens la vie entière me glisser des mains Je coule Ceinture de plombs lourds chevillé au corps ; Une autre sirène pourrait me sortir la tête de l’eau ?



Poème posté le 19/03/20 par Alexandreritov



.