Accueil
Poésie libre / Osons l’alléluia des antipodes
Poésie libre / Osons l’alléluia des antipodes
Poésie libre / Osons l’alléluia des antipodes

Osons l’alléluia des antipodes
par CinquiemeVallee


Osons l’Alléluia comme le Chiffon rouge ! La muse est tourmentée à cette sinistrose Intruse pandémie et qui repeint en gris Les vitraux en soufflant la crainte qu'ils explosent Saturés de virus, et de mauvais esprits ! L'Alléluia, trop fort chanté, pourrait séduire Une oreille profane, et même un mécréant ! Lors, jalouse, elle ferme à double tour, céans, Le ténor, confiné tabernacle du pire… Pire que l'oubliette où le gêneur est pris, Tel mort vivant, promis à la pire nécrose, Pour que son âme rampe plus bas que mépris ! Pourtant il suffirait de respirer la rose Au parfum de ce que tous ces vitraux nous crient : Qu’un printemps de lumière existe, si l’on ose !

Attention, contrairement aux apparences je ne plaide ni pour l'alcool...ni pour l'opium du peuple...


Poème posté le 27/03/20 par CinquiemeVallee


 Poète
CinquiemeVallee



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.