Accueil
Poésie libre / Failles
              
Poésie libre / Failles
         
Poésie libre / Failles

Failles
par Salus


Que n'ai-je agi sincèrement Envers moi-même Quand je croyais qu'aller, aimant, Etait obscène. Quand je mettais les idéaux A la misaine Pour ne pas voir briller les eaux Des mers de haine. J'ai perdu presque tout mon temps ; Mangé le reste. J'aurai laissé toutes mes dents - Plus ! sans conteste, Au jeu de dupes du reflet Faux, triste et leste, Qui mûrit mal, comme un fruit blet Donne la peste. Et si, Nature, j'ai suivi Ton évidence, Je n’ai pas su tenir ce cri - Ton exigence - Qu'on doit pousser jusqu'à la mort, Jusqu'à la transe ; Et qui hâtera notre sort, Quoi qu'on en pense. C'est sûr, je t'ai manqué souvent, O, chose vraie ! Mais croire en toi, c'est croire au vent - Miserere ! - Et pourtant, quand l’âpre griffe est D'un croc qui raie, S'inscrit au glyphe du décret Toute l'ivraie ! Si l'air est doux, les mots jolis, Quand même est vaine La pensée, aux sens ennoblis, Sourde et sereine ; Il restera quelque chanson Peut-être audible Aux diables qui goûtent le son Indescriptible !?...



Poème posté le 03/04/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.