Accueil
Poésie libre / Nuit et ivresse
              
Poésie libre / Nuit et ivresse
         
Poésie libre / Nuit et ivresse

Nuit et ivresse
par Ismael


L'aube de sa fraîcheur s'amusa de moi, le Soleil vint à s'éveiller alors que ma coupe était encore pleine. Si seulement le vin pouvait me ramener à ma nuit, celle ou sous le voile de brume les étoiles ont dansé. Tout dans ce monde est si éphémère comme cet amour que le vent a volé. Du jus de grenade aux perles d'Arabie. Dans mes rêves de pirates, j'ai déjà de maintes fois laisser mon bateau chaviré. Et dans l'antre de mon âme, une femme a déjà pénétré. Pour demain, je ne donnerai rien, mais pour aujourd'hui, je donnerai ma vie. Telle était la maxime d'un guerrier dont personne n'a jamais entendu parler. Tiens le vent sait calmer les feuilles de palmier se sont figé et les poussiers de sable se sont couché. Les poètes de leurs beaux manteaux marchent d'un pas assuré. Ils chassent de belle damoiselle pour qui ils feront des mots comme une belle robe qu'ont à tisser. Ah te revoilà douce nuit ma coupe est vide, tu m'as manqué.

Parfois, les nuits viennent en chantent.

Poème posté le 16/04/20 par Ismael


 Poète
Ismael



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.