Accueil
              
         

La Pluie
par Kim Aquilina


Les cieux sont déchaînés Il pleut dans la chênaie... Je n'entends déjà plus le chant du sansonnet Et bientôt je griffonne des mots sur mon carnet. La lumière a faibli je ne compte plus ma monnaie Et j'oublie ma mémoire et tout ce que je connais. Les éclairs sont mauvais, blessent tel un martinet. Mes yeux tout ébahis comme ceux d'un minet S'écarquillent grandement tout près de mon bonnet A la lueur aveuglante et je me sens benêt. Les cieux sont déchaînés Il pleut dans la chênaie... J'allume un feu somptueux entre les chenets Et les flammes montent haut dans la cheminée. La pluie claque aux fenêtres de mon cabinet Et j'essaye vainement d'écrire un beau sonnet. Les eaux tumultueuses ont détruit mon jardinet Et toutes mes belles plantes auxquelles je tenais. Les années me pèsent je ne suis plus tout jeunet La pluie me chagrine souvent je le reconnais. Kim Aquilina



Poème posté le 13/10/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.