Accueil FORUM Inscription/connexion

La crise
par Marcek


Ces pensées qui m'obsèdent Hyènes à déchirer mes jours Je cours A la nuit se déchaînent Et Les haines s'égrènent En carence d'amour De gluantes sanies Encombrent ma mémoire Et Débordent soudain Flot putride assassin Un poignard sur mon sein Je hurle mes déveines Prêt à m'ouvrir les veines Ma peine sourd Et la nuit se déchire En rires Des démons de toujours Le jour enfin se lève M'achève Et me roue de ses coups ! Me mettant à genoux Je sors et déambule Dans les rues Où hulule La chouette du malheur J'ai peur ! Je crie et vitupère Et Pour que Dieu obtempère Je casse et je fracasse Et Vide ma besace Titubant et tenace J'empoisonne le monde Et IMMONDE Inonde De mes propos violents Les badauds à la ronde Effrayant les passants ! Quand ma rage est profonde Que la sueur m'inonde Je gronde Et Tel un fauve enragé Je leur saute au collet Crie « A mort ! » Les mordant au mollet Ecumant, enflammé Et C'est la camisole De force Et Par force Je m'y soumets Hurlant : « Fou pour l'éternité ! »



Poème posté le 01/07/06


 Poète
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.