Accueil

Le Jour
par Kim Aquilina


Quand l'aube, à l'horizon, propulse ses dessins Sous les timides rougeurs d'un pâle soleil naissant. Que ses brumes diaphanes s'envolent élégamment, Sous un ciel qui s'éveille dans le charme du matin. Quand les oiseaux caquettent, recherchent leur pâture, Quand la brune hirondelle crochète dans le vent, Que le vieux coq réveille sa poule avec son chant, Je ne cesse d'admirer l'image de la nature. La mer ondule ses vagues, ses ressacs élégants, Les mouettes fendent l'azur en rasant les flots bleus. Sur la plage les sirènes attirent les curieux. O, que la mer est belle quand sages sont ses élans. Mon plaisir est constant quand l'aube génère le jour, Sa clarté sur les champs éveille une fanfare. Sur la mer endormie, le jour éteint le phare, Mon âme s'extasie de tous ces chants d'amour. Kim Aquilina



Poème posté le 22/10/16


 Poète
Kim Aquilina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.