Accueil
Poésie libre / Muguet
              
Poésie libre / Muguet
         
Poésie libre / Muguet

Muguet
par Martial


Ils sont bien loin ces dimanches de printemps où nous partions, matinaux, sur nos vélos, à Chaville ou dans le bois de Vincennes cueillir le muguet. Souvent nous rentrions les mains vides épuisés et malheureux. Mais si la chance avait souri nous ramenions, fiers deux ou trois brins arrachés à la terre et déjà brunis de soleil que nous offrions à notre mère émue. Amie, cette fleur-là n'existe plus. A présent, le muguet pousse en bataillons serrés sous des tentes immenses où il est mouillé, séché, refroidi, chauffé pour être prêt d'un seul bloc un seul jour: le premier mai. Alors des hordes immenses de marchands avides, d'enfants, de mères fauchées te violentent pour que tu portes toi aussi à la boutonnière ce muguet fatidique et sans âme. Amie, ce muguet, je ne peux te l'offrir. Heureusement quelques sages laissent venir encore, tout doucement une touffe de muguet au fond de leur jardin Mais, pris dans l'engrenage, ils n'osent m'offrir, à moi leur ami ce brin fruit de leur labeur que s'il vient avant le premier mai. Même ce brin, amie, je ne peux te l'offrir car il m'a été donné. C'est vrai qu'on peut trouver dans la cloche du muguet un symbole de Paques, de la résurrection alors, ou du retour de la vie, simplement. Mais de symboles avons-nous besoin ? si oui, laisse-moi t'offrir avec St Ex. et Ronsard quelques roses de mon jardin. Elles illumineront tout le temps du printemps tout le temps de l'été tout le temps de l'automne cet écran où tu m'as rencontré.



Poème posté le 01/05/20 par Martial


 Poète
Martial



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.