Accueil
              
         

La bibliothèque
par Stella


Un jeune porte un vieux sur son dos. Fluet, il avance avec peine. Puis, Il lui lance : « Fichtre le vieux ! Ce que tu es lourd ! ». Sans prévenir, il s’arrête pour récupérer du souffle. Pour enfin tourner son visage vers la cause de tant d’efforts, En faisant il y croise un regard étrange de trop plein. Aussitôt, le jeune reprend sa marche en silence.



Poème posté le 01/11/16


 Poète
Stella



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.