Accueil
Poésie libre / Sensitive
Poésie libre / Sensitive
Poésie libre / Sensitive

Sensitive
par Mahea


Il pleut des chants d'oiseaux d'une nuit bordelaise Sous l'immense manteau de moire enluminé Et la pierre en chemin sélénite a mêlé Son ôcre bigarré à ton regard de braise Via la place ajourée repue d'ailes bruissantes A peine tes cheveux couronnaient l'horizon Etourdissant le soir d'un bleu-gris vagabond Vaporeux d'insouciance où mon âme se plante De ma mémoire glisse un rire en contre-champ Que lèche un quai grouillant de silhouettes nues Où des yeux flamboyants en cage suspendus Epinglent d'un frou-frou nos deux tambours battants La Garonne à babord chuchote en grand secret Elle grignote juste un sursaut de folie Ondule en souriant au verbe épanoui Arrache, mange et tord d'autres douleurs noyées Dans l'empreinte sanglée d'une invisible foule Tes lèvres qui s'ourlaient à mes accords fiévreux D'un baiser par endroit si long, voluptueux Cloque une boursouflure d'où mon soleil s'écoule...



Poème posté le 15/05/20 par Mahea


 Poète
Mahea



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.