Accueil
              
         

Laurence
par Chicabala


Les yeux gris, le sourire cristallin Aimable, comme un repas de festin; Un doux visage, des jambes naturelles Rien n'est beau comme tu es belle. Et le pauvre Chicabala, qui chantait tous les matins N'est plus le maître de son destin; C'est un crime, Laurence, d'avoir tes yeux Et rallonger la liste des amoureux.



Poème posté le 05/12/16


 Poète
Chicabala



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.