Accueil
Poésie libre / Un souffle de vie
Poésie libre / Un souffle de vie
Poésie libre / Un souffle de vie

Un souffle de vie
par Joyce


Elle était si fragile, repliée dans son lit que j’étais attendrie par des pensées émues. Un léger duvet de cygne, un souffle de vie elle mourrait solitaire comme elle avait vécu. La mémoire n’était plus enlisée dans l’oubli, les noms et les visages ne représentaient rien. On donne un nom savant à cette maladie, ce sont les souvenirs qui s’échappent, qui fuient. Quand je vois la détresse de ses petits enfants, meurtris devant cette triste réalité. Des rappels bienheureux me poursuivent longtemps, elle mérite amplement cette sérénité. Des batailles ont éreinté ce pauvre cerveau et essoufflé ce cœur qui bat si faiblement. Non ,l’existence n’a pas été un vrai cadeau, au contraire, elle a été menée rudement. Alors maman repose ton corps si fatigué, que ton âme apaisée rejoigne le paradis. Loin de la jalousie, de l’agressivité, enfin un moment de pur bonheur, l’infini!

La mémoire du cœur ne s'efface jamais..

Poème posté le 11/09/09


 Poète
Joyce



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.