Accueil
           
       

La Martine
par Kallistea

Highslide JS
par Kallistea


Ma plume se lasse et grelotte Elle s'agite en vains sanglots On aperçoit même sa glotte Et c'est pas beau ! La rime enchantée lui échappe Elle patine et se rattrape In extremis Elle nous joue la grande scène De l'incomprise , évidemment Sa cambrure et son port de reine Vont s'étiolant ! Elle se prend pour la Martine Qui près du lac, va gémissant Les sanglots gonflent sa poitrine C'est déprimant ! Elle voudrait de Bô de l'Air Avoir l' éclat Et s'empanacher de mystère Sonnant le glas Mais elle en fait trop, la pauvrette Qui la croira Ils sont tous morts, les grands poètes Sonnons le glas ! Adieu, Adieu, a dit ma plume En se jetant dans l'encrier Où elle ne prit qu'un simple rhume Sans se noyer ! Je demande pardon pour elle à Lamartine et à Baudelaire !



Poème posté le 04/01/17


 Poète ,
 Illustrateur
Kallistea



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.