Accueil
Poésie libre / Requiem pour une folle, sans doute…
              
Poésie libre / Requiem pour une folle, sans doute…
         
Poésie libre / Requiem pour une folle, sans doute…

Requiem pour une folle, sans doute…
par Distyle


Quatre hommes ont porté une boite, Je m’en fous, je n’y serai pas, Ils ne verront pas ma robe à boutons, Elle est enfermée avec moi !   Pour mon éternité, j’ai emporté un bout de Toi, Tes mains, tes yeux, ta bouche posés sur moi, Un collant que tu as ôté, maladroit, Et juste une robe, une robe à boutons .  Tu avais dit : « Carpe Diem, demain viendra bien assez vite ! » Demain est là, mais il est sans moi, J’ai mis ma robe à boutons, ceux que tu dis qu’ils invitent, Et je me suis allongée, allongée sans mon Roi !   Tu avais dit : « Nous n’avons pas de vin, enivrons-nous de nous ! » Je me suis enivrée avant de m’allonger, Après avoir attaché le tout dernier bouton, Après avoir vers Toi envoyé mes pensées, Ils m’ont enfin couchée là, comme dans un cocon !   Je suis morte ce soir de n’avoir plus de Roi, Mes yeux vont s’orienter vers une éternité, Je suis morte ce soir de n’avoir plus de Toi, Plus jamais vers Toi ils ne seront tournés !   Mes mains vont se tarir de caresses inventées, Pour un seul magicien sans cesse reconnu, Mais il est celui qui aura décidé, Que dans sa vie, je suis la malvenue !   Ma bouche va se vider des mots pensés pour Toi, Sans chair dorénavant, il faut m’imaginer, Mes yeux devenus cendres ne verront plus d’étoiles, Aux quatre vents, le feu m’aura éparpillée !   Bonne suite Amour de Roi, De là-haut sans doute je jetterai un regard, Lève les yeux si tu le veux, et vers moi, S’il t’en plaît, lance un petit bonsoir…



Poème posté le 27/06/20 par Distyle


 Poète
Distyle



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.