Accueil
Poésie libre / Maison forte
Poésie libre / Maison forte
Poésie libre / Maison forte

Maison forte
par Tigrou


Ah, Ma Drôme que je ne savais provençale ! Naquit du chef je n'en connaissais tous les lieux Des collines d'en-haut j'embrassai le Vercors Y soufflait la bise que Mistral ne nommait Du Midi fou subissions les coups de gueule La nuit les grillons se gaussaient des cigales L'allée des marronniers à l'alignement d'Ancien Régime Etait notre croquet, valsaient les boules à Montauban Les petites allées circuitaient nos vélos imprudents La garenne notre jungle au bois dormait Au blanc de la vieille vigne s'aggravaient les siestes A l'ombre du cèdre bicentenaire de l'Enseigne Artus Au tennis de cinq heures Phébus moins ardent Nous épions nos ainés et leurs jurons fleuris Maison Forte de nos étés familiaux Entre rires et champs tu nous as façonné Habillé d'une parure flamboyante d'Amour Et laissés partir avant que d'être enchaînés …et j'ai découvert la Drôme provençale



Poème posté le 01/07/20 par Tigrou


 Poète
Tigrou



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.