Accueil
Poésie libre / Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse
              
Poésie libre / Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse
         
Poésie libre / Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse

Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse
par Typique


Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse Longue nuit sans dormir Ce n'est pas que j'ai mal Mais pleurs plus que sourire J'ai tué en moi l'animal Tu ne sais pas où me toucher Tu souffres et je te le rends bien Mais je te mords plus que baisers Mon amant au cerveau vénérien Le cadavre des enfants morts Je le conserve dans un tiroir Mais des anges plus que corps Si m’indiffère le désespoir Ainsi rien ne compte pour quiconque Rien ne s'accroche et rien ne passe Mais souvenir plus que quelconque Il faut qu'on pleure ou qu'on trépasse



Poème posté le 10/07/20 par Typique


 Poète
Typique



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.